Cherchant ensemble le Plus Grand Bien
pour servir plus et mieux la Mission de Jésus aujourd’hui.

Spiritualité

« Cette expérience de l’Esprit, qui donne son être à la Compagnie, se développe à partir de la spiritualité ignatienne. C’est ainsi que nous trouvons les fondements théologiques et spirituels qui donnent sa à notre spiritualité, dans l’approfondissement et la contemplation du Cœur du Christ, centre unificateur de tout l’Evangile, et aussi dans la spiritualité ignatienne qui nous amène à vivre, dans une intégration harmonieuse, la vie intérieure et l’engagement, la vie de prière et la vie active. » (Const. Nº7)

Sens du mot CŒUR

Le mot « Cœur de Jésus » est un de ces « mots sources » fondamentaux, originaux. « Cœur », exprime la totalité de l’homme et il est antérieur à la distinction philosophique entre corps biologique et esprit incorporel. « Cœur » est un symbole réel pour exprimer le centre, le plus originel de l’unité psychologique de la personne, centre intime de chaque être dans lequel se réalisent essentiellement l’ouverture à Dieu et l’ouverture aux hommes.

Le cœur peut se définir comme la conscience des naissances des décisions. Il est le « JE »de l’homme, son intérieur, sa personnalité cachée s’opposant à l’extérieur de l’homme. Dans le cœur on trouve la place où Dieu s’insère dans l’homme, là où la loi s’inscrit, dans le cœur l’esprit s’insuffle, dans le cœur habite la Trinité. Pour le Chrétien, selon Saint Augustin, le cœur représente la source de la vie personnelle, où la pensée, l’amour et les sentiments forment une même chose.

Saint Ignace

Saint Ignace nous attire par la totalité de sa personne, sa manière de penser et de sentir, de décider et de se mettre en rapport, pour l’onction remplie de bon sens avec lequel il envisage les affaires plus divers.

Sa vie a beaucoup de pèlerinage, de recherche et rencontre, de ténacité et docilité et de manière que toi et Dieu vous avez obtenu un style de vie de grand qualité chrétienne, où d’un côté se fait transparent l’action divine dans ce monde et, d’un autre, tu vis en profonde plénitude, totalement livré au service des autres.

L’Esprit va éduquer à Ignace dans la science du discernement des esprits, le discernement comme maturité chrétienne dans l’amour,
Un amour « discerné », c’est-à-dire, qui a pour fondement Dieu et motivé par Lui.

Un autre élément important dans cette période de formation et apprendre à travailler en Église sans entrer en conflit avec les structures et sans céder dans sa liberté de fils de Dieu, qui le pousse par des chemins, dans moments, très difficiles.

Le désir d’aider les âmes le guide dans les pas qu’il fait, il s’ouvre avec réalisme au « plus grand » service, qui exige logiquement une certaine lenteur et intégration des aspects et des expériences.

Le service apostolique est un chemin de Passion, puisqu’il n’y a pas une autre manière de le vivre qu’en donnant la vie.

Ad. Gentes

« La Compagnie Missionnaire du Sacré-Cœur de Jésus est une Congrégation religieuse féminine de droit pontifical, uniquement et exclusivement missionnaire. La consécration de ses membres à la suite totale de Jésus-Christ, s’exprime en vivant en fraternité évangélique, les vœux de chasteté, de pauvreté et d’obéissance et par l’engagement dans l’activité missionnaire de l’Eglise. »

Répondre à cet appel du Seigneur nous exige sortir de notre monde connu pour aller à la rencontre de nos frères et sœurs les plus pauvres et éloignés, pour que la vocation Ad Gentes, devienne l'élément constitutif et spécifique de notre Charisme Missionnaire qui nous mène à vivre l'universalité.

Sortir implique risque, intrépidité audace et courage pour se lancer dans le vide malgré la peur à l'inconnu. Demande le détachement du propre monde affectif du lieu d’origine, culture, entourage social et religieux. Détachement de ce que l'on a vécu pour commencer de nouveau avec l’incertitude de ne pas savoir ce qui nous attend.
La vocation « Ad Gentes » c'est une expérience fondamentale qui touche l'affectivité, et simultanément elle nous serre et dilate le cœur ravivant toujours le désir de répondre à l'appel de Dieu avec fidélité. Elle nous séduit avec une force si grande (tellement grande) et profonde, que malgré la crainte, déborde le cœur avec une assurance si forte et profonde qui nous rend capables de tout.

Cette option pour les missions plus nécessiteuses nous situe à vivre dans des contextes sociaux de frontière, parmi les plus pauvres et les exclus.

Vivre dans les lieux plus éloignés et parmi les plus pauvres génère une manière d'être qui s'enracine dans notre propre vocation. C’est l’'action de l'Esprit qui transforme les obstacles en potentialités, qui nous donne la joie intérieure de partager la vie avec les gens, de vivre le même destin et avec un amour passionné pour le Royaume de Dieu qui est déjà parmi eux.

Télécharger power point Ad gentes