Anunciamos
la BUENA NUEVA desde LOS POBRES

Nouvelles

22-11-2018

Le Nouvel An khmer est le plus grand festival traditionnel et fête nationale au Cambodge. La date exacte dépend de l’ancien horoscope bouddhiste « Maha Sangkran », c’est toujours dans la quinzaine d’avril, cette année 2018 sera célébrée exactement le 14, 15 et 16 d’avril et, après, l’année du « Chien » commence. Le Nouvel An khmer est la fête parfaite pour apprendre, davantage, sur la culture du pays et le rôle important que la religion bouddhiste joue dans la façon d’être de la société cambodgienne.

LE PREMIER JOUR du Nouvel An Khmer est appelé « Maha Sangkran ». « Maha » signifie « grand », et Sangkran signifie « mouvement ». Il se réfère au soleil se déplaçant vers un nouveau signe du zodiaque. La tradition veut que ce jour-là, il soit important de laver toutes vos affaires personnelles, ainsi que la maison où vous vivez, en signe de propreté et de purification. Les familles se rassemblent dans les maisons, montrant du respect pour les personnes âgées.

LE DEUXIEME JOUR s’appelle « Vireak Wanabot ». En ce jour, nous offrons des cadeaux à nos parents, mères, grands-parents et grands-mères. Au cours de l’après-midi, les temples sont visités pour laisser des offrandes aux plus nécessiteux (pauvres et sans ressources), il y a des montagnes de sable construites à l’honneur des ancêtres. Les moines les béniront de bonheur et de paix.

LE TROISIEME JOUR s’appelle « Leung Saka » et c’est, en fait, le premier jour de la nouvelle année. C’est, peut-être, le plus beau de tous, parce que la tradition marque la visite des temples et les statues de Bouddha sont lavées à l’eau purifiée. Pendant la cérémonie, les Cambodgiens s’excusent des erreurs qu’ils ont commises l’année précédente.

Sous ce symbolisme, la tradition marque aussi que les plus jeunes de la famille lavent le corps des personnes âgées.

«Tout comme tu m’as lavé quand j’étais un petit bébé sans défense, maintenant je te lave, parce que je n’ai pas d’autre moyen de te montrer de la gratitude pour ce que tu as fait pour moi.

Le Nouvel An Khmer n’est pas seulement une grande fête, c’est aussi l’occasion de transmettre les traditions cambodgiennes à la génération suivante.
Dans les villages, les gens s’impliquent dans les jeux traditionnels khmers, tels que Bas Angkunh (libération de graines), Chaol Chhoung (libération de mouchoirs) et Leak Kanséng (cacher le mouchoir). Les gens dansent aussi au rythme des chants traditionnels.

Te gustó el artículo? Compártelo
Volver